Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 06:09
Si vous possédez un site web, vous recevez certainement ce genre de mails. Ce coût représente 0,05 euros par annuaire. Si je compte qu'une inscription bien réalisée prend au moins 5 minutes, et 5 de plus pour le contrôle à postériori, on réalise que même si j'avais accepté de délocaliser mes travaux d'inscriptions manuelles dans un pays à bas coût, je n'arriverais pas à être rentable. Ces inscriptions seront donc faites avec un ou des logiciels. Ou ces 1000 annuaires utilisent la même base de données et présenteront donc votre site exactement de la même manière. Même ancre de lien, même catégories, même contenu des pages ... ne serait-ce pas du "duplicate content" ?

Dans les deux cas, le but qui est d'obtenir des
backlinks de qualité est raté !
Repost 0
Auteur : Altipiano
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 03:48

Je fréquente quelques forums de référencement. On y croise des gens qui ont des idées sur tout et qui pondent des théories complexes pour tout souffle de brise sur le positionnement de leur site ou toute question non résolu par la théorie précédente.

Dans les dernières théories apparues, la feedbox et la keybox
http://www.webrankinfo.com/forums/viewtopic_96701.htm.
Pour la feedbox, le raisonnement part d'un décrochage sur les courbes de quelques sites. Après études de ces sites, l'auteur émet une série d'hypothèses de fonctionnement dans lesquelles il cite l'intervention humaine. Très bien, mais pourquoi d'autres sites ne subissent pas ce décrochage ?

Dans la théorie keybox il parle de sites "sur-optimisé". Dans le principe je suis assez d'accord, mais là encore, je rencontre quotidiennement des sites sur-optimisés bien positionnés. 

En terme de pénalités Google, j'avoue que je préfère celles-ci :
http://blog.axe-net.fr/penalites-google/

 

Bruno Parmentier

Repost 0
Auteur : Altipiano
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 18:56

De nouveaux sites Internet sont mis en ligne tous les jours. Leur audience dépend avant tout de leur positionnement sur les moteurs de recherche.  Cette mission stratégique est assurée par le référenceur. Ses objectifs : accroître la visibilité et l'audience des sites tout en rendant plus accessibles les différentes informations aux internautes.

Le travail du référenceur démarre par une phase d'analyse et d'étude. Identifier la cible, puis les concurrents et établir la liste des mots clés pertinents qui seront liés au site sont les deux grands axes de cette étude de référencement. Il doit pour cela cerner l'activité du client et son champ lexical.

Il dirige ensuite l'optimisation du site en tenant compte de cette liste de mot clés. Il a besoin d'avoir une bonne connaissance des techniques de mise en page et de programmation web.

Ces étapes franchies, le référenceur élabore la liste des outils de recherche, moteurs et annuaires, sur lesquels sera indexé le site. Cette liste, tenue à jour par le référenceur et tenant compte de son expérience est adaptée au secteur du site à référencer ainsi qu'à sa cible.

Vient ensuite le référencement proprement dit, longue phase d'inscriptions manuelles qui s'achève par la vérification de l'enregistrement. Le référenceur assure ensuite le suivi de ce référencement en controlant régulièrement le classement des différentes
requêtes de mots clés, tout en cherchant constamment à l'améliorer.

Ce métier exige de nombreuses compétences techniques. Réactif, rigoureux, il doit aussi être curieux et débrouillard afin de trouver les toutes dernières astuces nécessaires au meilleur référencement. Le sens du relationnel, de bonnes qualités rédactionnelles et une bonne culture générale sont également essentielles pour être un professionnel du référencement.

Repost 0
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 16:02

Aujourd'hui, comme chaque début de mois, j'interroge les requêtes définies pour les sites de mes clients. Le résultat général sur Google est plutôt baissier. Sauf sur de très anciens sites qui progressenr sur des requêtes incroyables :
par exemple économie italienne 5ème, information sur l'Italie 3ème ou società francesi 3ème sur Google italia.

Par contre la descente continue sur Aviation, 8ème en avril 2007, cette requête est maintenant 16ème

Repost 0
Auteur : Altipiano
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 14:31
Un de mes clients vient de voir que le PR de son site est passé de 4 à 3. Il est catastrophé. J'ai beau lui expliquer que le PR n'est pas le seul indice de notoriété de son site, rien n'y fait. Moment désagréable du métier de référenceur. Cette chute de PR discrédite tout le travail de création de backlinks que j'ai effectué depuis des mois. J'avais, pour ce site, demandé la suppression des backlinks créés par le précédent référenceur sur des sites "hors-sujet" pour me concentrer sur des liens de qualité. Le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances.
Repost 0
Auteur : Altipiano
commenter cet article