Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 16:26

Je cherche encore ce que peut m'apporter la nouvelle version overblog.

En terme de référencement, à peux près rien. Je me bats depuis des années pour avoir la possibilité de gérer les balises title des pages web que je crée, cela semble presque impossible maintenant.

Tous les liens que j'avais pu mettre sur mes articles pour l'authorship de Google+ ont disparu.
Ah ? L'authorship Google+ aussi ?

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 10:03

Un des boulots des référenceurs est bien de créer des liens pour les sites de ses clients. J'ai constaté que certains référenceurs éconduits suppriment les liens qu'ils avaient créés précédemment.

Na ! Puisque vous ne voulez plus de moi, je me venge, et votre positionnement va chuter.

Je trouve cela stupide et en plus c'est bien une perte de temps.

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 19:38

Je fabrique des sites web depuis bientôt vingt ans et j'en référence depuis près de quinze ans. Et je suis toujours étonné de la légéreté avec laquelle la plupart des agences web traitent le référencement. Tout cela certainement par ignorance mais quand même avec une mauvaise fois certaine. Vendre un site internet à quelqu'un sans même évoquer avec lui le trafic de son site ressemble à vendre une voiture sans évoquer le prix et la consommation de carburant.

Dans la pratique de mon métier de référenceur, les meilleurs résultats que j'ai pu obtenir, c'est bien lorsque le référenceur et le concepteur du site travaillaient ensemble.

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 16:39

Indépendant depuis plus de treize ans, j'ai beaucoup apprécié l'émission de Zone Interdite dénonçant le fonctionnement stupide du RSI, car j'ai retrouvé là des choses vécues :
courriers contradictoires, mises en demeure affolantes, impossibilité d'obtenir des réponses satisfaisantes...

Donc, un grand merci à ces journalistes. Mais quel temps perdu.
Pourquoi, dans notre pays faut il attendre autant d'années pour qu'on dénonce ce genre de problème ?
Comment des hommes politiques peuvent-ils prendre des décisions aussi désastreuses sans en porter le responsabilité ?

 

J'attends avec impatience qu'on nous parle aux heures de grande écoutes du scandale de la taxe sur la copie privée. Et, pourquoi pas, des caisses de retraites complémentaires dans lequels on peux cotiser sans retours, c'est à dire sans même obtenir de versements de pension.

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans En colère
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 17:43

Le référencement est un métier difficile, mais la plus grosse difficulté à laquelle je me heurte est bien de faire comprendre à mes clients en quoi consiste ce métier, ce qu'il peut attendre de moi et ce que je peux lui apporter.

 

Je prend un exemple :
Je réalise en 2011 un site pour un centre de formation pour adulte. Ce site présente les formations proposées, diverses offres d'emploi et d'alternance et un formulaire d'inscription connecté au système de gestion de l'entreprise. J'en profite à l'époque pour expliquer à mon client l'intéret d'un bon référencement et nous définissons ensemble une series de requêtes sur lesquels il aimerait être visible. Je luis propose donc une optimisation du site puis la création de liens sans essayer de lui vendre un abonnement de suivi qui me semble disproportionné par rapport au besoin. En quelques semaines, les requêtes définies grimpent à la première page de Google et le traffic augmente. Et j'en reste là.

 

Il y a quelques semaines, ce même client me demande quelques modifications sur ce même site et me reparle de référencement en me disant qu'il a été contacté par une société qui lui a expliqué certaines choses qu'il n'a pas très bien compris. Pour ma part je ne comprends pas bien et je décide d'inspecter.

 

Je découvre que la société de référencement en question a monté un site de pages satellites sur le même nom de domaine en eu.

 

Ce site satellite contient des liens vers le site original et un formulaire de contact. Par curiosité j'ai regardé son effet direct sur le trafic. Les liens vers le site que j'avais fabriqué ont amené 17 visites, je dis bien 17 visites depuis juillet 2013. Pour info le site original est a environ 1300 visites par mois à l'heure actuelle.

 

Peut-être que si j'avais été plus pédagogue il y a trois ans, ce client n'aurait plongé tête baissée dans ce genre d'arnaque et que j'aurais moi même pu lui vendre quelques heures d'intervention.

 

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:24

Depuis avril 2014 les revendeurs de matériel qui possèdent une capacité de stockage (tablettes, disques durs externes, cartes mémoire, clés USB, smartphone, CD, DVD, télé, settopbox, etc.)  doivent faire apparaitre sur les factures concernant ces matériels le montant de la copie privée.

 

Il faut savoir que cette taxe, appliquée depuis 2012, ne devrait pas concerner les professionnels utilisant des supports informatiques. Seulement voilà, le remboursement de cette taxe était conditionné à la production d’une facture informant des montants de la copie privée. Bien !! Deux ans après on va enfin pouvoir se faire rembourser !

 

Car depuis deux ans la plupart des entreprises ne peuvent pas se faire rembourser.

 

J'ai acheté récemment un disque externe de 2To et une clé USB de 64Gb, et découvert cette taxe pour copie privée dont le montant atteint quand même 37 euros hors taxe.

 

Je me suis donc connecté sur le site qui permet le remboursement pour connaître les formalités. Il faut d'abord que je dispose d'un K-bis de moins de trois mois. Je suis allé le commander sur le site du greffe ce qui m'a coûté 3,99 euros pour le recevoir par courrier. Ensuite je pourrai envoyer mon dossier, ce qui ne me coutera qu'un timbre de plus. Je vous fais cadeau du temps passé.

 

Tout ça pour récupérer une somme dont je devrais d'office être éxonéré

 


Bruno Parmentier

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans En colère
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 14:55

Une agence de référencement présente plus de 70 techniques de netlinking. Un super dossier à lire sans modération.

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 16:32

Bruno ParmentierEn juin 2014 certains ont annoncé la disparition de la photo attachée à la notion de l'Authorship visibles sur certains résultats de recherche. Les choses ont un peu traîné et je n'ai constaté la disparition de ma photo que pendant l'été.

 

Effet co-latéral ou non, ma tête a maintenant complètement disparu de la recherche d'image sur mon nom.

On y retrouve l'ancien directeur de l'Ecole Supérieure d'Agriculture d'Angers, auteur de plusieurs livres sur l'agriculture et comment nourir la planète. C'est un personnage sympathique et attachant et surtout très connu qui me valait d'être relègué à la troisième page.

 

Là plus rien, quelques photos d'avions dont je suis l'auteur et du hachis Parmentier bien sûr.

 

Alors comme je suis un peu vexé, je vous remets ma tête.

 

A suivre...

 

PS : je reconnais je ne fais pas très sérieux  sur cette photo. Mais Google l'est-il ?

 

PS2 : j'ai constaté la même chose pour d'autres portraits issus de Google+

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 14:49

 

actif3.pngEn Beta sur certains de mes comptes Google Analytics, j'ai découvert une commande Utilisateurs actifs.

 

Elle donne accès à quatre courbes nommées Utilisateurs actifs (un jour), Utilisateurs actifs 7 jours, Utilisateurs actifs 14 jours et  Utilisateurs actifs 30 jours.


Elle permettent de visualiser
respectivement les utilisateurs par jour, la somme glissante des utilisateur sur 7 jours, sur 14 jours et sur 30 jours. 

 

actif2


Bruno Parmentier

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans Analytics
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 09:54

Souvent, parler de référencement semble proche d'une évangelisation. Les référenceurs passent pour de doux illuminés.

Lentement bien sûr, les esprits s'ouvrent, même si c'est avec des années de retard. Qui n'a pas rencontré récemment une web-agency qui se félicite d'avoir permis à son client de remplir les balises meta-keyword ?
Là, bien sûr j'interviens pour leur signaler que cela ne sert pas à grand chose sinon à rien. Mais que par contre, pouvoir attribuer des balises alt aux nombreuses images du site serait certainement plus efficace.

 

Deux de mes connaissances ont créé des projets qui m'ont semblé très intéressants. L'un a mis en place un système de locations de vélos à assistance électrique équipé d'un sytème embarqué de navigation permettant des visites guidées à Lyon, l'autre un concept de containers habitables de loisirs. L'un et l'autre ont bien sûr créé un site internet et ont confié leur référencement à ... un stagiaire et à personne.

 

Résultat, optimisation minimale avec des balises title du style "Le concept", "Accueil","Nos produits", etc ....

 

Quant aux liens entrants, une misère au bout de deux ans, sur des ancres magnifiques telles que "Le concept", "voir le site" obtenu grâce à des campagnes de communication traditionnelles et coûteuses.

 

En conclusion des sites internet peu visibles et donc peu visités. Vous allez me répondre qu'être présent et visible sur internet ne leur aurait servi à rien. Ah bon ? Mais alors pourquoi fabriquer un site internet ?

 

Quand on sait la difficulté de trouver rapidement une bonne rentabilité lors de la création d'une activité, le faible coût d'un bon référencement, je parle du coût par visiteur bien sûr, devrait amener à ne pas négliger ce levier pour pérenniser son activité.

 

Ah, j'oubliais, l'un et l'autre ont cessé leur activité faute de résultats.


Bruno Parmentier

Repost 0
Auteur : Altipiano - dans référencement
commenter cet article