18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 07:01

Une aide financière exceptionnelle sera accordée aux indépendants, auto-entrepreneurs et TPE (très petits entreprises) en difficulté à cause de la crise du coronavirus est instaurée.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire mardi 17 mars 2020 au cours d’une conférence de presse

  • aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs dont l’établissement a dû fermer, dans la restauration ou les débits de boisson (bars-cafés) par exemple
  • aux TPE, indépendant, micro-entrepreneurs ayant perdu plus de 70% de chiffre d’affaires (CA)
  • à condition de réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros
  • sous réserve qu’il s’agisse de l’activité principale pour les micro-entrepreneurs (activité annexe de complément exclue)

Bruno Le Maire a fait savoir que la baisse d’activité prise en compte est celle enregistrée de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019. « L’ensemble des TPE qui auraient perdu plus de 70% de chiffre d’affaires [sur la période de référence] seront éligibles à ce fonds », a-t-il indiqué.

A priori, c'est plutôt une très bonne chose mais il y a un bémol. Pour beaucoup de TPE, perdre 20 ou 30% de leur chiffre d'affaires sera une catastrophe.

Ce chiffre de 70%, on peut se demander comment il a été défini quand on sait que les mesures de confinement et d'arrêt sont arrivés au milieu du mois. Mathématiquement 50% de temps de crise = 50% de chiffres d'affaires en moins, pas 70%.

Et dans beaucoup d'activités l'arrêt ne va pas être brutal mais très progressif et ne sera pas uniquement une baisse du chiffre d'affaires mais aussi une augmentation des retards de paiement et même des impayés.

J'espère donc que les modalités vont être revue pour coller un peu aux réalités du fonctionnement des petites structures et qu'on aide l'ensemble de ceux qui auront des difficultés.

Soutenez les indépendants en signant la pétition en ligne

Partager cet article

Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 08:20

Imaginez la scène, une rue très droite, où les automobilistes roulent plutôt vite. Vous déplaçant à pied, vous arrivez près du passage pour piétons alors qu'une grosse berline est à environ 50 mètres.

Vous avez deux solutions :

1. Vous engager en espérant que l'automobiliste ralentira, ce qui est quand même risqué (en France, en ville, un piéton sur trois tués l'est sur un passage piéton). Ne parlons pas de l'automobiliste qui va vous laisser passer mais qui va vous faire comprendre que vous êtes un emmerdeur alors que vous ne faites que lui demander de respecter la loi.

2. Attendre que la voiture soit passée pour traverser.

J'utilise cette métaphore, pour expliquer mon sentiment face au peu d'empressement à respecter la loi que manifeste l'employeur de ma compagne depuis plus de quinze mois.

En terme de droit du travail, un procès au prud'homme est souvent la seule solution pour faire simplement respecter ses droits. Mais, porter plainte au prud'homme n'est pas si simple. En dehors du coût financier, de la longueur de la procédure, il faut compter aussi sur le harcèlement de l'employeur qui s'estime toujours dans son bon droit. Traversez, c'est votre droit, mais c'est à vos risques et périls.

D'ailleurs, même si un salarié réussit à faire respecter la loi sur son cas personnel, rien n'obligera l'employeur à changer sa position vis à vis des autres salariés de l'entreprise qui sont dans le même cas.

 

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 07:25
Régimme Social des Indépendants

Je vous ai déjà expliqué en son temps tout le mal que je pensais du RSI. Mais de là à le faire disparaître, il y a loin de la coupe aux lèvres. Certains en on décidé autrement. Je m'attends donc à une nouvelle série de dysfonctionnements qui vont durer quelques années. Et je sais bien qui va devoir les supporter.

Depuis, mon dernier article, la situation s'était doucement amélioré après s'être frotté durement avec la réalité économique des indépendants. Si la disparition n'est qu'un changement d'enseigne avec le maintien du personnel et des compétences actuelles, pourquoi pas ?

Mais j'ai bien peur que les décideurs décident de tout bouleverser comme en 2008. A suivre...

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 09:26

Dans cet article intitulé "qui a fait élire Trump" vous pourrez découvrir le fonctionnement de Facebook qui ne vous rend visible à votre réseau que si vous payez. Vous y découvrirez également "le Digital Labour" des pays du sud

http://rue89.nouvelobs.com/2016/11/19/a-fait-elire-trump-millions-tacherons-clic-sous-payes-265699

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 10:46

Au départ, je cherche le prix d'un bidon d'huile moteur 5W40 diesel pour mon véhicule. Google me propose différents résultats dont des images sur Google Shopping. Je clique sur l'une d'entre elles qui me dirige sur le site Norauto.

Là, je dois choisir mon véhicule, ce que j'essaie de faire par les trois méthodes proposées (carte grise, immatriculation et recherche par modèle et type). Bien sûr je ne trouve pas mon véhicule qui est équipé d'un moteur 5 cylindres 3,5 litres atmosphérique. Lassé, je finis par en choisir un qui a un moteur de technologie et cylindrée approchantes. Grâce à ce magnifique outil technologique, le site me répond qu'il n'existe pas de produits pour mon véhicule.

Aucun produit huile moteur n'est disponible actuellement pour votre véhicule

Je peux bien sûr changer le type mais je ne peux accéder de manière simple aux produits sans ignorer la question. A quand l'âge du capitaine ?

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 20:35

Je crois que le scandale Volkswagen touche beaucoup de domaines autres que l'automobile. Je m'explique :

Un expert définit des tests qui permettent de mesurer des chiffres qui de toute manière ne correspondent à aucune utilisation réelle. C'est bien de cela qu'il s'agit; Volkswagen triche pour obtenir de bons résultats à un test qui lui même est une bêtise.

Alors ne pensez vous pas que vous avez acheté une machine à laver qui consomme très peu d'eau mais qui ne lave plus le linge, ou un un réfrigérateur qui consomme peu d'électricité mais qui reste à la bonne température à peine une petite heure en cas de coupure électrique.

Je crois que nous sommes entourés de machines en tout genre qui ont obtenu des résultats magnifiques lors de tests bidons et qui sont en définitive de grosses m....s.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 17:43

Etant (par la force des choses) collecteur de TVA depuis bientôt quinze ans, je vois arriver le prélèvement de l'impôt à la source comme une calamité de plus.

J'entends des technocrates nous expliquer que tout cela n'est qu'un problème informatique. Je voudrais leur rappeler que toutes ces décisions engendrent systématiquement des coûts supplémentaires pour les entreprises, et cela sans aucune contrepartie.

Est-ce normal de payer pour déposer sa liasse fiscale de manière informatique ? C'est pourtant le cas dans notre pays.

Si je dois changer mon logiciels de paie, c'est l'état qui me le paiera ?

J'ai vécu dans la douleur la création du RSI, vanté en son temps à peu près dans les même termes que cette "réformette" des impôts. Je souhaite aux salariés de ne pas vivre la même catastrophe avec ces prélèvements à la source.

Partager cet article

Repost0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 07:51

Lors de l'été 2014, notre voyage en camping itinérant nous a mené de la France à la Hongrie en passant par la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche. Lors de nos vacances j'utilise ma carte bancaire essentiellement pour retirer de l'argent liquide en petites sommes et de manière régulière dans les DAB, mais évite de m'en servir pour les paiements sauf dans les stations services équipées.

Sur le chemin du retour, entre le lac Balaton et la frontière Slovène, je me suis arrêté pour faire le plein de mon véhicule dans une station autoroutière. Mon réservoir rempli, au moment de payer; j'entendis un 'No Geld' prononcé par l'employée hongroise, me signifiant par là, que ma carte semblait bloquée. Heureusement, ma compagne pu régler la somme à ma place.

Sur mon smart phone, je me suis connecté immédiatement sur mon compte bancaire, pour y trouver quelque information, sans résultats. Un coup de téléphone aux heures d'ouverture de mon agence (à mes frais bien sûr) m'appris que ma carte était bloquée suite à de forte suspicion de fraude. Ma banque me débloqua ma carte immédiatement.

Lors de mon retour, je trouvai effectivement un courrier m'annonçant qu'une nouvelle carte était disponible à mon agence. Lorsque je protestai auprès des employés de l'agence, sur le manque de communication (un courrier postal alors que je suis à des milliers de kilomètres, mais aucun mail, aucun texto ni aucune mention sur mon compte en ligne) il me fut rétorqué de manière assez violente que tout cela avait été fait pour ma propre sécurité.

Au final je n'ai obtenu aucune explication, sur la forte suspicion de fraude, mais j'ai acquis la conviction que j'avais été victime d'un comportement numérique caractéristique aux yeux d'un algorithme de surveillance du service des cartes visa, algorithme du même type que ceux que le gouvernement actuel veut nous imposer pour des raisons de sécurité

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 16:39

Indépendant depuis plus de treize ans, j'ai beaucoup apprécié l'émission de Zone Interdite dénonçant le fonctionnement stupide du RSI, car j'ai retrouvé là des choses vécues :
courriers contradictoires, mises en demeure affolantes, impossibilité d'obtenir des réponses satisfaisantes...

Donc, un grand merci à ces journalistes. Mais quel temps perdu.
Pourquoi, dans notre pays faut il attendre autant d'années pour qu'on dénonce ce genre de problème ?
Comment des hommes politiques peuvent-ils prendre des décisions aussi désastreuses sans en porter le responsabilité ?

 

J'attends avec impatience qu'on nous parle aux heures de grande écoutes du scandale de la taxe sur la copie privée. Et, pourquoi pas, des caisses de retraites complémentaires dans lequels on peux cotiser sans retours, c'est à dire sans même obtenir de versements de pension.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:24

Depuis avril 2014 les revendeurs de matériel qui possèdent une capacité de stockage (tablettes, disques durs externes, cartes mémoire, clés USB, smartphone, CD, DVD, télé, settopbox, etc.)  doivent faire apparaitre sur les factures concernant ces matériels le montant de la copie privée.

 

Il faut savoir que cette taxe, appliquée depuis 2012, ne devrait pas concerner les professionnels utilisant des supports informatiques. Seulement voilà, le remboursement de cette taxe était conditionné à la production d’une facture informant des montants de la copie privée. Bien !! Deux ans après on va enfin pouvoir se faire rembourser !

 

Car depuis deux ans la plupart des entreprises ne peuvent pas se faire rembourser.

 

J'ai acheté récemment un disque externe de 2To et une clé USB de 64Gb, et découvert cette taxe pour copie privée dont le montant atteint quand même 37 euros hors taxe.

 

Je me suis donc connecté sur le site qui permet le remboursement pour connaître les formalités. Il faut d'abord que je dispose d'un K-bis de moins de trois mois. Je suis allé le commander sur le site du greffe ce qui m'a coûté 3,99 euros pour le recevoir par courrier. Ensuite je pourrai envoyer mon dossier, ce qui ne me coutera qu'un timbre de plus. Je vous fais cadeau du temps passé.

 

Tout ça pour récupérer une somme dont je devrais d'office être éxonéré

 


Bruno Parmentier

Partager cet article

Repost0