18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 07:01

Une aide financière exceptionnelle sera accordée aux indépendants, auto-entrepreneurs et TPE (très petits entreprises) en difficulté à cause de la crise du coronavirus est instaurée.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire mardi 17 mars 2020 au cours d’une conférence de presse

  • aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs dont l’établissement a dû fermer, dans la restauration ou les débits de boisson (bars-cafés) par exemple
  • aux TPE, indépendant, micro-entrepreneurs ayant perdu plus de 70% de chiffre d’affaires (CA)
  • à condition de réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros
  • sous réserve qu’il s’agisse de l’activité principale pour les micro-entrepreneurs (activité annexe de complément exclue)

Bruno Le Maire a fait savoir que la baisse d’activité prise en compte est celle enregistrée de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019. « L’ensemble des TPE qui auraient perdu plus de 70% de chiffre d’affaires [sur la période de référence] seront éligibles à ce fonds », a-t-il indiqué.

A priori, c'est plutôt une très bonne chose mais il y a un bémol. Pour beaucoup de TPE, perdre 20 ou 30% de leur chiffre d'affaires sera une catastrophe.

Ce chiffre de 70%, on peut se demander comment il a été défini quand on sait que les mesures de confinement et d'arrêt sont arrivés au milieu du mois. Mathématiquement 50% de temps de crise = 50% de chiffres d'affaires en moins, pas 70%.

Et dans beaucoup d'activités l'arrêt ne va pas être brutal mais très progressif et ne sera pas uniquement une baisse du chiffre d'affaires mais aussi une augmentation des retards de paiement et même des impayés.

J'espère donc que les modalités vont être revue pour coller un peu aux réalités du fonctionnement des petites structures et qu'on aide l'ensemble de ceux qui auront des difficultés.

Soutenez les indépendants en signant la pétition en ligne

Partager cet article

Repost0

commentaires